Bien commencer le No/Low-Code en 2021

21/10/2021

C’est quoi au juste le No-Code ?

Le mouvement No-Code regroupe les outils qui permettent de construire (sites web, application mobile, tableau de bord, automatisation…) avec une interface graphique.

Avant, il fallait écrire des lignes de codes pour créer. Maintenant, tu utilises l'interface graphique pour faire la même chose.

Le outils No-Code sont comme des briques de Lego à assembler

Les outils codent pour toi et t'affichent le rendu. Tu peux créer en quelques heures plutôt qu’en quelques mois en assemblant différents outils.

Au final, tous les outils sont No-Code ?

Pour catégoriser les outils comme No-Code je me pose deux questions.

Est-ce qu'il a une interface graphique ?
Est-ce que j'aurais eu besoin d'être développeur pour atteindre le même résultat ?

Par exemple, si je veux relier deux outils ensemble je pourrais passer par l'API. Comme je ne sais pas les utiliser je vais opter pour Zapier. Zapier me permet de les relier ensemble grâce à son interface graphique.

No-Code & Low-Code

La différence se situe sur la quantité de code à écrire.

Le No-code n’en nécessite aucun tandis que le Low-Code requiert des bouts de code. Ces deux approches vont souvent de pair et plutôt que de s’opposer elles se complètent. Certains outils proposent des IDE (environnement de développement) pour ajouter du code.

Intégrer du code permet de débloquer de nouvelles fonctionnalités

Par exemple, dans Zapier tu pourras intégrer du code pour effectuer calculs mathématiques. Dans Airtable tu pourras intégrer des scripts (c’est un bout de code) pour effectuer des actions qui ne sont pas prévues dans l’outil comme envoyer un e-mail avec Google.

Pourquoi ça explose

L’apparition du No-code ne date pas d’hier, elle est liée à l’amélioration des interfaces graphiques. Parmi les outils, le plus marquant de la décennie on citera WordPress. Dès son installation, tu as accès à un blog avec une interface graphique.

D’autres solutions viennent concurrencer Wordpress sur des problématiques comme la vente en ligne avec Shopify.

Aujourd’hui d'autres domaines réservés aux développeurs sont chamoublés. Les outils évoluent en même temps que les besoins des utilisateurs et de plus en plus de profils sont concernés : Commerciaux, Designers, Marketeurs, Développeurs, Comptables, RH...

Ces nouveaux outils conservent la même logique que Wordpress :
   • Facilité d’utilisation grâce à une interface graphique
   • Interconnectés avec d’autres outils

Un marché de 5 milliards

Selon les études de Gartner, le marché dépassera les 5 milliards en 2021.

Des chiffres prometteurs qui sont le signe d’un engouement pour les outils à la fois par les grandes entreprises qui souhaitent lancer rapidement des projets, des petites entreprises qui souhaitent accélérer leur transition digitale et évidement les entrepreneurs.

Quelques grands acteurs sortent du lot dans ce marché : Salesforce, OutSystems, K2, Mendix, ServiceNow, Appian, AgilePoint, PowerApps… Ces outils sont destinés aux grands groupes. Du côté des entrepreneurs le marché se structure avec des produits adaptés : Webflow, Airtable, Zapier, Notion, Integromat, Bubble ou Parabola…

Tu recherches les bons outils ? Nous avons publié une liste ici.

Pourquoi se former maintenant ?

Pas de CTO ? Pas de problème

Il y a une pénurie de bons développeurs

Les sociétés se livrent à une guerre pour attirer les meilleurs. Il manque encore de nombreux développeurs pour créer et maintenir les nouveaux projets qui naissent. Évidemment, les plus petites structures et les entrepreneurs ne peuvent pas s'offrir une équipe technique complète à leur début.

C’est le facteur qui explique l’explosion de ces outils qui s'adressent aux profils non techniques.

Apprendre vite

En moyenne pour maîtriser des langages de programmation il faut trois ans

Le No-Code bouleverse ça. Le temps d’apprentissage dépendra de la difficulté de l’outil, mais la progression est forcément plus rapide que si tu devais apprendre à coder. Si certains outils comme Zapier et Airtable peuvent être maîtrisés en une semaine d’autres comme Webflow ou Bubble méritent plusieurs semaines de pratique.

Tu peux commencer ton initiation gratuitement avec notre académie.

Atteindre le PMF

Créer, tester et échouer vite

Ces outils sont parfaits si tu veux lancer un projet rapidement, de manière simple et efficace dont l’objectif est de valider l’adéquation du produit avec le marché (ProductMarket Fit)

Si le No-Code te permet de valider ton Product Market Fit, tu pourras augmenter tes dépenses, justifier de lever des fonds et pouvoir payer des développeurs pour créer le produit de tes rêves.

Est-ce que je dois apprendre à coder ?

Ce n’est pas un impératif mais ça permet d'aller plus vite

Les connaissances techniques seront toujours utiles pour construire un produit, même en No-Code, particulièrement pour rajouter des fonctionnalités supplémentaires.

Si je devais réapprendre à coder pour créer des produits No/Low- Code j'apprendrais dans l'ordre:

  • HTML/CSS
  • JavaScript / Node.js
  • Python

Plus que des langages de programmations il vaut mieux maîtriser ces notions:

  • Webhook
  • API
  • JSON

Est-ce que c’est adapté pour moi ?

Entrepreneurs

Ils sont les premiers concernés par la pénurie de développeurs

Trois solutions s’offrent à toi.

Apprendre le code

C’est faisable, laborieux et chronophage mais faisable. Il existe une grande quantité de ressources et d’organismes de formation qui te proposent d'apprendre à coder.

C’est une mauvaise idée pour lancer un projet

Ces bootcamps de code affirment que tu deviendras développeur en quelques semaines. C’est une excellente solution pour se reconvertir, ce n’est pas adapté pour lancer un projet. En quelques semaines tu pourras maîtriser les concepts de base mais il te faudra encore de nombreux mois voir années pour créer un produit.

‍Lever de l’argent

Facile si tu as déjà démontré tes capacités entrepreneuriales

Si ce n’est pas le cas, les chances d’être financé sont minimes. Par contre avec le No-Code tu seras capable de démontrer à des investisseurs que ton projet est déjà lancé avec des premiers clients.

‍Apprendre le No-Code

Il ne faut pas confondre économe et efficace avec facile et gratuit

Cette solution permet de se concentrer sur l’acquisition de ses premiers clients et vérifier l’intérêt du marché avant de dépenser entièrement son capital.

Économe ne veut pas dire aucune dépense. Un projet No-Code d’envergure nécessitera du temps et du capital. L’avantage ici c’est que tu pourras itérer et ajouter des fonctionnalités à ton produit rapidement et avec un budget plus restreint.

Entreprises

Faire plus avec le même budget

Elles vont l’utiliser dans deux situations:

  • Accélérer leur transformation numérique en multipliant le nombre de projets avec les mêmes ressources financières et humaines
  • Réduire les coûts de développement

Deux typologies de profils seront concernés, les développeurs et les non-développeurs.

Si les services IT semblent être les principaux concernés, souvent les ressources pour mener à bien tous les projets ne sont pas suffisantes. C’est pour cette raison qu’elles externalisent et ce à un coût élevé.

Comme le No-Code est à la portée des non-développeurs chacun pourra prendre en charge ses projets. Ils connaissent les problématiques clients et internes puisqu’ils sont les plus impactés. Ils peuvent maintenant prototyper à moindre coût et de manière relativement autonome.

Prédictions

Difficile de prédire l’avenir, surtout en informatique mais des tendances se dessinent, le No-Code et le Low-Code auront une place de choix.

Un marché en construction

L’âge d’or des templates Wordpress à 20 000 Euros est révolu

Wordpress a pavé le chemin. Les outils pour le web sont nombreux, certains sortent du lot comme Webflow et Bubble pour bousculer les acteurs historiques. D’autres secteurs vont être bousculés, le mobile, les jeux vidéos et surtout le modèles des agences.

Toujours plus de fonctionnalités

Dix nouveaux outils par semaine

Sur ProductHunt, tu verras chaque jour de nouveaux outils pour répondre à de nouvelles problématiques.

Pour se démarquer les nouveaux outils devront :

  • Améliorer leur interface pour encore faciliter leur utilisation sans compromettre les fonctionnalités
  • Permettre de créer des produits plus complexes pour concurrencer encore plus les projets codés

De nouveaux métiers vont apparaître

Le No-Low/Code fait son entrée au Malt Trends

De nouvelles compétences vont être demandées et par conséquent de nouveaux métiers vont apparaître.

On assiste actuellement à une montée de l’expertise indépendante qui sera ensuite intégrée en entreprise comme en atteste les Malt TechTrends 2021 disponible ici.

La fin des développeurs ?

Aurevoir les développeurs, bonjour l'IA qui code

On en est encore loin, mais on pourrait imaginer qu’il soit encore plus simple de construire à l’avenir avec des solutions comme GPT3. Cet outil permet de créer des interfaces avec une simple description textuelle ou encore de générer des articles.

Le futur du produit se trouve peut-être dans une intelligence artificielle qui assisterait les développeurs.

Si tu as décidé de t'initier, tu peux accéder gratuitement à plusieurs formations d'introductions de 15 minutes et poser tes questions à nos mentors.

D'autres articles

TOUT LES ARTICLES
d'AUTRES ARTICLES en approche